4D Ajax Framework et le Super-Utilisateur

L'auteur

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

Produit : 4D Web 2.0 Pack 1.1 (4D Ajax Framework) · Plateforme : Mac & Win


Par défaut, quand vous vous connectez à 4D Ajax Framework, le seul utilisateur qui ait accès au panneau de contrôle est l'utilisateur "Administrateur" (ou "Administrator" en anglais).

Ceci peut prêter à confusion pour les développeurs 4D qui sont habitués à travailler sur leurs développements en tant que "Super-Utilisateur" (ou "Designer" en anglais).

Pour assigner des droits d'accès d'administration à différents utilisateurs, et donc leur permettre d'accéder au panneau de contrôle du composant 4D Ajax Framework, vous devez créer votre propre système d'accès.


Vous devez pour cela suivre la procédure ci-dessous pour la méthode DAX_DevHook_Login :

  1. Insérer le code pour valider le login et mot de passe ;

  2. Si le login et mot de passe sont valides, passez le nom d'utilisateur à la méthode DAX_Session_UserName ;

  3. Si l'utilisateur est sensé avoir accès au panneau de contrôle, passez "VRAI" à la méthode DAX_Session_Admin ;

  4. Si vous voulez gérer votre propre ID de session, assurez-vous que vous passez le Session ID à la méthode DAX_Session_SessionID ;

  5. Si vous validez l'utilisateur, initialisez la variable $loggedIn_b à VRAI ;

  6. Si l'authentification a échoué (login et/ou mot de passe invalide), envoyez un code d'erreur à la méthode DAX_Dev_Session_Error et initialisez la variable $loggedIn_b à FAUX.

Pour plus d'informations sur le 4D Web 2.0 Pack :
Présentation (sur DVP)
Trucs et Astuces (sur DVP)
Documentations (sur DVP)
http://daxipedia.4d.com (lien externe)

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2007 4D s.a. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.